Les metiers du ecommerce

Ce qui est très surprenant, lorsque l’on consulte les annonces d’emploi ou de stages relatives au ecommerce, c’est le manque de clarté des métiers. Chaque entreprise semble avoir inventé le titre.

 Entre anglicismes et acronymes, termes techniques, comment s’y retrouver ?

Citons par exemple, cette société qui recrute actuellement un « Coach Technique Open-Source & E-Commerce”… Cest quoi ça ?!?!?

Qu’est-ce qu’un « e-merchandiser », un « responsable SEO », un « traffic manager ou un « community manager » ?

 Voici quelques pistes pour vous aider…

J’ai listé ici que les postes accessibles à la sortie d’une formation Bac+2 à Bac +5 à dominante marketing/vente.  (j’ai volontairement écarté les métiers du graphisme et de l’informatique et de l’encadrement : c’est déjà bien assez compliqué !!!)

Agence ou e-commerçant ?

Premier choix, le type d’entreprise  :

– l’ agence web qui propose aux entreprises (e-commerçants) des services de conseil pointus et techniques

– le e-commercant, qui vend ses produits aux consommateurs finaux.

Touche à tout ou expert spécialisé ?

Ensuite, la taille de l’entreprise joue un rôle important, dans le nombre de domaine et d’activité confié au salarié : plus l’entreprise est de grande taille, plus le métier sera spécialisé, donc limité à un domaine très pointu.

Les petites et moyennes entreprises vont plutôt rechercher des profils généralistes de l’internet, sachant se débrouiller dans l’ensemble des domaines, capables de rechercher l’information technique qui leur manque et en sachant assez pour dialoguer avec les spécialistes. Parfois, une seule personne s’occupe seule de l’activité sur le web.

Un grand site de e-commerce recrutera des compétences pointues dans un domaine bien précis. L’équipe e-commerce peut compter une vingtaine de personnes (voire plus !), chacune ayant son rôle et sa spécialité.

Et voila maintenant ma classification des metiers du e-commerce. J’ai listé ici que les postes accessibles à la sortie d’une formation Bac+2 à Bac +5 à dominante marketing/vente.  (j’ai volontairement écarté les métiers du graphisme et de l’informatique et de l’encadrement : c’est déjà bien assez compliqué !!!)

  1. La Relation Client sur le web
  2. Le web-marketing
  3. L’acquisition et la mesure du traffic
  4. La rédaction pour le web
  5. Les métiers généralistes et polyvalents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *