Savoir se vendre : comment faire un bon pitch

comment faire un bon pitch

Savoir se vendre : comment faire un bon pitch

Le net est l’endroit idéal pour réseauter en vue de trouver un stage ou un emploi. Les réseaux sociaux permettent de se faire connaître et d’entrer en relation avec des personnes influentes plus simplement que dans la « vraie vie ». Facebook, Linkedin, Viadéo, Google+ regorgent de groupes professionnels qui en plus de permettre une veille efficace, sont un vrai moyen d’élargir son réseau.

Pourtant, personnellement, les rencontres qui ont le plus affecté ma carrière professionnelle se sont faite dans la vraie vie, en allant vers les personnes influentes et en sachant me présenter et les convaincre. J’ai débuté ma carrière auprès de M. Etienne WIBAUX, une personnalité reconnue pour ses fonctions dans les syndicats d’employeurs au niveau international. Mon métier de formatrice/enseignante a véritablement débuté par ma rencontre avec Isabelle Leys, chez dirigeante de Dale Carnegie Training. Puis je me suis dirigée vers l’enseignement à distance grâce à une rencontre avec Adrien Ferro et finalement, j’ai eu la chance d’intégrer l’équipe encadrante du MOOC ABC Gestion de Projet, parce que je suis allée me présenté à Rémi Bachelet, maître de conférence à Centrale Lille, à la fin d’une de ses conférences sur un salon à Paris.

Bref, les meilleurs opportunités sont souvent le fruit d’une rencontre limitée à une brève poignée de main et quelques mots échangés à l’improviste.

Aussi, il est important de savoir quoi dire et comment se comporter dans ces circonstances.

Une technique proposée initialement par les business men américain consiste à préparer un discours de 30 secondes permettant de se présenter et d’éveiller l’intérêt durant le temps d’un trajet en ascenseur. Cette même technique peut aussi être utilisée en entretien d’embauche, en se limitant à 2 minutes. Un pitch peut être utile pour se présenter personnellement à un recruteur, pour présenter un projet à un investisseur potentiel, ou un produit à un prospect… Il peut fonctionner dans toutes les circonstances où il faut convaincre rapidement.

Dans le domaine de web, la technique du pitch est souvent utilisée lors des levées de fond des start up où chaque entrepreneur a 5 minutes pour convaincre un parterre d’investisseur. Lors de  différents salons, Euratechnologie, le pôle de compétitivité de Lille propose même de présenter son projet dans une « pitch box » munie d’un fauteuil et d’une caméra.

« Une caméra, un concept, un peu de confort… et surtout votre talent de pitcheur ! »

Après avoir préparé soigneusement son contenu et choisi ses mots, il est utile de s’entraîner à le délivrer, sans le réciter par coeur, et en y mettant le dynamisme et l’enthousiasme nécessaire à convaincre l’interlocuteur.  Cela passe par le vocal (la voix : débit, intensité, rythme, variations de ton…) et le visuel (le gestes, l’expression du visage…).

Préparez votre pitch

1 définir le contenu de votre pitch : d’abord un plan général, puis le contenu. Vous pouvez vous aider des articles suivants :

Zoom sur le ‘pitch de l’ascenseur’ : 30 secondes pour booster votre carrière…

Comment réussir son « elevator pitch »

Exemples de pitch : à vous de jugez de leur qualité…

2 échauffer sa voix : s’entraîner à le délivrer à l’oral. Vous vous aiderez du magnétophone de votre PC pour vous enregistrer et vous réécouter. Soyez attentif au débit, au ton, faites des pauses pour éviter les hésitations… Vous pouvez le faire écouter par une autre personne pour vous assurer qu’il est compréhensible.

3 joindre le geste à la parole : réalisez un film de 2 minutes maximum. Utilisez une gestuelle appropriée et souriez !

Et puis lancez-vous !

Critères d’évaluation

Vous réaliserez un film de 5 minutes maximum, sur le thème de votre choix :

  • présentation personnelle
  • présentation d’un projet, d’une association
  • présentation de la formation

Le film devra comporter:

  • une partie type « interview » ou témoignage où vous apparaissez
  • une partie commentaire de  photos ou powerpoint (voix seulement)

 

Etapes :

1 Choisir votre thème, l’auditoire à convaincre (recruteur, futur adhérent, futur étudiant, entreprise…)

2 Construire votre pitch en utilisant :

  • des faits et non des opinions
  • une histoire/anecdote vécue
  • un démarrage dynamique et une conclusion permettant de motiver à l’action

3 réaliser les visuels (powerpoints par exemple)

4 Répétez votre discours, exagérez le vocal et le visuel pour avoir plus d’impact

5 Filmez le commentaire de document (vous pouvez utiliser google hangout ou camstudio)

4 Fimer la partie témoignage (choix de l’arrière plan, veiller à la lumière et à la qualité du son)

5 monter le film avec Windows Movie Maker (ajouter éventuellement un générique, et une conclusion).

6 le publier sur la chaîne YouTube de la section

Savoir se vendre : comment faire un bon pitch

Licence Creative Commons
Le contenu de ce site est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Mentionner l’auteur : Stéphanie DELPEYROUX – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *